banniere
Accueil                  Qui sommes-nous ?                 Charte Qualité                     Contactez-nous

 

Accueil
Qui sommes-nous ?
Charte Qualité
Contactez-nous

 
Anatomie
Tendinite

Capsulite Rétractile


Épicondylite


Entorse du genou
Quoi faire devant une entorse ?
Rupture du LCA

LCA opéré

Syndrome Rotulien
Gonarthrose

Cheville
Entorse de cheville

Prévention des entorses
Tendinite d'Achille

Rupture du Tendon d'Achille

Dos
Douleur de dos

Lombalgie Prévention 
Lombalgie Exercices

Dos & Grossesse
Hernie discale opérée

Muscles
Accident Musculaire

Traitement des Accidents Musculaires

Tennis-Leg

Divers

Conseils au Sportif

Accidents Sportifs

Gym & croissance

Appareillage

Ondes de choc

 


Accueil > Cheville > Entorse >Traitement  > Traitement Fonctionnel

Entorse de cheville - Traitement fonctionnel

Le traitement fonctionnel consiste à rétablir la fonction de la cheville et du membre inférieur le plus rapidement possible tout en protégeant la cicatrisation du ligament. Le principe du traitement fonctionnel est de reprendre la marche le plus rapidement possible après l'entorse en protégeant le ligament et ce, en respectant la douleur.

Déroulement du traitement fonctionnel

Le traitement fonctionnel (TF) comprend plusieurs éléments :

  • La protection du ligament par une orthèse semi-rigide
  • la reprise de la marche
  • La lutte contre la douleur et les phénomènes d'œdème
  • La surveillance de l'évolution
  • La récupération de la stabilité et de l'équilibre du pied

 

1) Lutte contre la douleur et les troubles trophiques

Les troubles trophiques sont représentés par le gonflement ou oedème de le cheville et du pied, l'augmentation de chaleur locale et la rougeur et correspond à l'inflammation secondaire à l'entorse.

La douleur et les troubles trophiques doivent être combattus rapidement.

  • La douleur : des antalgiques sont prescrits, le paracétamol est le plus souvent suffisant. La glace est un excellent antalgique local.

  • Les troubles trophiques sont traités par plusieurs mesures :

    • Refroidir l'articulation, grâce à de la glace mise dans un sac en plastique et recouvrant la cheville par l'entremise d'un mouchoir. Faire 3 à 4 séances par jour suivant les possibilités.

    • Surélever le membre atteint le plus souvent possible dans la journée et la nuit en mettant par exemple un gros traversin sous le matelas au niveau des pieds.

    La reprise de la marche concourt également à faire disparaître l'œdème.

     

2) Protection du ligament par une orthèse

Afin de protéger la cicatrisation du ligament, un appareil semi-rigide amovible (une orthèse) est mise en place. Il en existe plusieurs types qui ont toutes comme caractéristiques de contrôler les mouvements de latéralité de la cheville tout en permettant la mobilisation normale de la cheville (en flexion - extension) autorisant ainsi la marche dans une chaussure normale.

Plusieurs modèles existent sur le marché.  Leurs différences résident essentiellement au niveau du matériau utilisé pour le garnissage : air, mousse ou gel permettant les glaçage. Plusieurs tailles existent (fonction de la pointure ou de la taille avec pour certains modèles un côté droit et gauche.

Cette orthèse se place en général par-dessus une chaussette en bouclette (pour éviter la macération) et est portée en permanence pendant 15 jours à 3 semaines. Elle est enlevée pour la toilette mais gardée la nuit.

3) Reprise de la marche et des activités fonctionnelles

Le point le plus important du TF est la reprise de la marche. Pour cela, l'appui et la marche sont  repris le plus vite possible après l'entorse dans la mesure où cela est possible. Si la douleur à l'appui est trop forte, la m) arche peut s'effectuer avec l'aide de cannes anglaises pendant quelques jours permettant ainsi de soulager l'appui.

Attention, le TF ne s'entend que si la marche est reprise précocement. Si, pour une raison ou une autre, il est impossible de poser le pied, il est nécessaire de recontacter rapidement votre médecin pour revoir le traitement.

Un des pires traitements de l'entorse de cheville est la pose d'une orthèse sans autoriser l'appui car la cheville se fixe alors en équin (pointe de pied) difficilement récupérable ensuite.

Dans la grande majorité des cas, la marche est possible sans aide dès le lendemain de l'entorse ou au bout de quelques jours. Dès que la marche est acquise sans aide, la conduite peut être reprise.

4) La surveillance de l'évolution

Le traitement fonctionnel suppose une surveillance régulière pour s'assurer que l'évolution est favorable et qu'aucune complication ne survienne.

Une consultation médicale à 8 - 10 jours et 3 semaines après l'entorse semble souhaitable pour s'assurer que tout évolue correctement.

    a) Évolution favorable : normalement, en cas d'évolution favorable, la douleur et le gonflement vont diminuer progressivement et la marche s'améliorer.

    b) Évolution défavorable : la douleur reste présente et peut même s'aggraver de même que le gonflement. L'appui et la marche restent difficile. Les causes sont multiples mais le plus souvent, il s'agit d'un mauvaise application du traitement fonctionnel avec retard de reprise de l'appui et de la marche, d'où l'importance de la consultation au bout de 8 jours. Bien sûr, lors de cette consultation, il faudra savoir rechercher les autres complications telles que l'algodystrophie, une fracture passée inaperçues...

5) La récupération de la stabilité et de l'équilibre du pied

Au bout de 15 jours à 3 semaines, lorsque la cheville a dégonflé, n'est plus douloureuse et que la vie quotidienne normale est reprise, le travail de récupération de la stabilité et de l'équilibre du pied peut être commencé.

Pour récupérer une stabilité normale avant de pouvoir reprendre le sport, il est nécessaire d'effectuer les exercices décrits dans la page : "entorse - exercices"

  • de renforcement  musculaire : exercices 1 et 2
  • d'équilibre : exercices 3 et 4

Chez le sportif, des séances de kinésithérapie peuvent être prescrites pour accélérer la reprise du sport.

Après avoir commencé les exercices, la course à pied peut être reprise, d'abord sur terrain plat puis sur terrain plus accidenté. Il est important de reprendre très progressivement sous peine de faire une tendinite à la reprise du sport.

Lorsque la condition physique est récupérée, le sport antérieur peut être repris d'abord à l'entraînement puis en compétition.

Il est très important de continuer et d'intégrer les exercices d'équilibre dans l'échauffement, quel que soit le sport.

mise à jour 25/03/2012


Pages complémentaires : 
[Entorse de Cheville - Explications] [Traitement] [Exercices à domicile] [Prévention des entorses de cheville]

 



Accueil Qui sommes-nous ? Charte Qualité Contactez-nous
Avertissement : Tout diagnostic et traitement repose sur un examen clinique nécessitant la présence physique du patient. En conséquence, aucune consultation par l'internet ne pourra être donnée.

Ce site est un site indépendant qui ne bénéficie d'aucun financement extérieur.

Copyright © 2001 by Bertrand Rousseau. All rights reserved